Crédit photo : Maxence Bilodeau

Jules Roy Sicotte

Biographie

C’est en le vissant devant la télévision, à lui faire passer en boucle les vieux films appartenant à son beau-père, que les parents de Jules Roy-Sicotte lui feront découvrir Jean Gabin, Lino Ventura, Jean-Paul Belmondo, mais aussi Philippe Noiret, Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle, sans oublier Romy Schneider et Anna Karina. C’est à partir de son plus jeune âge qu’il développera cette obsession pour le jeu, autant avec le corps qu’avec les mots. Bien que son éducation artistique fût principalement d’influence française, Jules est habité d’un amour dévorant pour la culture québécoise. Ce qui lui permet de maîtriser les trois langues suivantes : le français normatif de type radio canadien, le français européen (avec ses divers accents) et bien sûr le québécois montréalais. Il fréquentera l’école secondaire à vocation particulière théâtrale Robert Gravel avant d’entreprendre un DEC en art dramatique au Collège Lionel Groulx. Depuis, il a participé à des projets de cinéma tel que Genèse ou encore Charlotte à du fun, mais aussi à une pièce de théâtre à l’Espace Go dans La Vie Utile d’Évelyne de la Chenelière et mise en scène par Marie Brassard. On peut aussi le voir dans les séries télé District 31 et Toute la vie. Il incarne aussi plusieurs rôles dans des courts-métrages et des vidéoclips. Il se distingue surtout par son jeu naturaliste et sa capacité à s’approprier les textes rapidement. Jules Roy-Sicotte est un partenaire attentif, sensible et met toujours tout en œuvre pour servir le projet qui le nourrit.

Cinéma

Cendres (court-métrage), Raph (1er rôle), Emmanuel Rioux, Films du 3 mars, 2022

En mémoire d’une brève canicule (court-métrage), Jeune homme (1er rôle), À venir, True sweetheart films, 2021

Chiens mouillés (court-métrage), Noah (1er rôle), Félix Tétreault, Productions Chiens mouillés, 2021

Embrasse-moi donc (court-métrage), Nathan (1er rôle), Laetitia Mallette, 2020

Submergée (court-métrage), Junior (rôle principal), Yousra Benziane, INIS, 2020

Qui part à la chasse (court-métrage), Simon (rôle principal), Anthony Coveney, UQAM, 2019

L’histoire de Thomas Bilodeau (court-métrage), Thomas Bilodeau (rôle principal), Jérémie Brochu-Dufour,
Université Concordia, 2019

Arcade (court-métrage), Isaac (1er rôle), William Saumur, Prod. W. Saumur, 2019

Genèse, Nicolas (rôle principal), Philippe Lesage, L’Unité Centrale inc., 2018

Les petites vagues (court-métrage), Michaël (rôle principal), Ariane Louis-Seize, Art & Essai, 2018

Charlotte a du fun, Charles, Sophie Lorain, Amérique Films, 2017

Télévision

Toute la vie, Axel (1er rôle), Jean-Philippe Duval, Aetios, 2021

Portrait-Robot, Théo Rivière (2e rôle), Alexis Durand-Brault, Films ALSO, 2021

Mon fils, Sébastien, joueur de basket (2e rôle), Mariloup Wolfe, Duo Productions, 2020

District 31 an 3, Olivier Vinson (1er rôle), Jean-Claude Lord, Aetios Productions, 2019

Théâtre

La vie utile, Le père de Jeanne, Marie Brassard, Théâtre Espace Go, 2018

Autres

Vidéoclip : Flying (Angèle Dubeau), Jeune photographe, À venir, Studio St-Antoine, 2021

Vidéoclip : Whispering Beaches (RE STACKS), Rôle principal, Fred Gervais et Jérémy Dionn, IMAJE (Fred Gervais et Jérémy Dionn), 2020

Vidéoclip : Kaatunga (La Famille Ouellette), Soldat, Philippe Grenier, DTO Films, 2018

Autre : Membre du jury au Festival de "l'Âme à l'Écran", festival intercollégial de court-métrages, édition de 2022

Formation

École secondaire St-Louis (Nouvellement Robert Gravel), 2009-2012

Cégep Lionel Groulx, Pré universitaire, Programme Art Dramatique, 2015

Stage du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, 2017, 2020, 2021

Stage de l’École Nationale de Théatre, 2017 et 2021

Coaching de jeu devant la caméra Liane Simard, 2018

Vidéos

Photos

Photos de production